dimanche 6 janvier 2008

Des cornflakes

Je vais me spécialiser dans les portraits de chanteuse tiens. Donc, après la p'tite Gainsbourg et Keren Ann, voici Tori Amos. Et comme toujours, c'est en musique :
(Image cliquouillable)

Cette fois-ci, je n'ai pas pris le temps d'en faire un vrai step by step. Mais juste histoire de faire le malin, je vais prétendre qu'il s'agit d'une faq à l'usage des portraitistes, qu'ils utilisent comme moi un logiciel de la famille de photoshop ou qu'ils préfèrent la peinture à l'ancienne (aussi dite peinture digitale).

Comment peindre une bouche pulpeuse ?

Un bon schéma vaut mieux qu'un long discours :

> 1. Le dessin de la bouche, très classique, façon Betty Boop (ou façon geïsha, selon vos gouts). On exagère l'épaisseur de la partie centrale et on trace la bouche sur toute la longueur en terminant plus nettement sur les commissures.
> 2. On ombre l'ouverture de la bouche ce qui permet de donner une première idée du volume.
> 3. Une touche de blanc dans le rouge des lèvres et on peut tracer les premiers reflets de la lèvre inférieures, la plus pulpeuse. Une ligne rose au dessus de l'ouverture de la bouche suffira à accentuer le volume de la lèvre supérieure.
> 4. Enfin, j'ajuste la tonalité de la bouche avec l'ensemble du visage. Ici, évidemment, j'ai besoin d'orange, mais on peut aller chercher du bleu, du bordeaux, du blanc... Mais attention, je retouche très peu aux premières couleurs que j'ai placées. je vais plutôt chercher les contours et les zones peu exploitées.

Où placer les ombres sur un visage ?

Alors évidemment, le plus simple est de regarder sur le modèle. Mais parfois, les yeux ne suffisent pas. Là, encore, je vais me contenter d'un schéma simpliste.Ca n'a rien à voir avec le modèle en question. Tant mieux. Il s'agit jste d'un pense bête. Les zones qu'il faut ombrer quand on fait une académie. Mais fort heureusement, on fait rarement des académies. Du coup, on adapte. Mais l'essentiel est là.
Après on peut entrer dans le détail :

Comment peindre le contour des yeux ?

Tout dépend du degré de précision qu'on vise. Les deux solutions suivantes sont crédibles. Mais si vous entrez dans le détail de l'oeil, il faudra respecter le même niveau de précision pour les joues, le front, le cou...
Ceci dit, pour correctement représenter le contour de l'oeil (ainsi que les rides et les poches), il faudra savoir alterner les lignes sombres et les lignes claires. Pour faire simple : un bourrelet c'est une ligne claire enlassée entre deux zones sombres. Et n'ayons pas peur des contrastes. Sur ce dessin, à chaque point rouge, on a la même intensité de blanc !

P'is pour mémoire, voici, la photo qui m'a servi de modèle. (Ben oui, sans modèle, j'fais encore plus de la merde. Et là, je manque cruellement de modèle avec de la vraie peau et des vrais poils).

Sinon, pour le prochain portrait, je prends les suggestions. De qui j'massacre la gueule ?

5 commentaires:

tibonihoo a dit…

Excellent un nouveau tutoriel ! En plus j'me suis toujours demandé comment on faisait pour les ombres, j'commence à en avoir une idée.

Ogg a dit…

C'est bas ce que vous faites là, monsieur ! C'est très bas !

tibonihoo a dit…

Hey j'ai rien fait de mal, et c vrai que j'ai toujours eu du mal à comprendre comment *bien* faire ces saleté d'ombres.

Mais bon si tu veux des critiques je pense que tu devrais faire des tutos en vidéo comme là:
Tuto photoshop
Trop la classe :D

Anonyme a dit…

Bin moi, je dis merci...pour commencer, c'est déjà ça ! qd je saurai faire mieux, je mettrai en ligne (y'en a qui soi-disant savent, mais on n'a rien vu d'eux).
Pour l'instant, j'en suis

Ogg a dit…

-> Anonyme : Visiblement, tu n'as pas besoin de mes conseils. Très beau portrait. Les visages sont très expressifs. J'aimerais savoir en faire autant et j'espère bientôt en voir plus !