vendredi 15 juin 2007

Des seins








Bien entendu, tout cela est authentique. Sinon, ça n'aurait aucun intérêt. A ma connaissance, il n'y a que deux exemples de saintes crucifiées : Wilgeforte donc et Jiulia, la sainte patronne de la Corse. De toute évidence, un curé de campagne (de Wissant, dans le nord de la France, a priori) a imaginé Wilgeforte pour expliquer la curiosité que représentait les christs barbus et en robe, à la mode orientale. L'histoire est passée dans la culture locale, puis s'est étendue. Eh ouais, c'est comme ça qu'on crée les saints ! P'is j'vois pas pourquoi les femmes n'auraient pas le droit aussi à la crucifixion.


En tout cas, s'il y a une morale à cette histoire, c'est que s'il y a une personne à ne pas inviter à son mariage, c'est bien Dieu.

2 commentaires:

Damien a dit…

OGG, désolé j'ai certainement été très maladroit.

fred a dit…

Je suis fan des saint imaginaires (et des seins réels...)

;-)